mardi 11 janvier 2011

L'aiguille du Haut du lièvre





La curiosité de ce bout de Cèdre bleu resté debout après la démolition partielle de la grande barre sur les hauteurs de Nancy. Semblerait que tout simplement, la chaufferie de l'immeuble s'y trouverait, et qu'entre ce reliquat et la partie toujours habitée, courent les conduits de chauffage. Sentiment étrange, c'est vraiment troublant, ce bout d'immeuble encore debout, comme l'aiguille d'Etretat. C'est tout de suite à ça que j'ai pensé. Foutrement étrange, et un peu mélancolique.

2 commentaires:

ALAIN a dit…

Je n'ai vu ni le lièvre, ni le cèdre bleu, mais je trouve que cela ressemble davantage à la banlieue de Moscou qu'a Etretat.

Dadu Jones a dit…

Vous chipotez.

Hi hi.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...