jeudi 23 avril 2009

Au Faubourg...


Au Faubourg des III Maisons, j'aime bien les brasseries...


Les chantiers abandonnés...

Les bordels d'immeubles...

Les ruelles à la con...



Les hangars qui font cambrousse...



Les bordels d'immeubles...



Les bordels d'immeubles, aussi...



Sans compter bien sûr les bordels d'immeubles...



Et pour finir... les bordels d'immeubles.

8 commentaires:

elsa a dit…

J'aime bien la "ruelle à la con"

Dadu Jones a dit…

Hé hé.

C'est le passage Digot, dans lequel je me suis toujours dit qu'il devait être dur de venir habiter, pour déménager... certes, l'autre extrémité du passage est plus large, mais tout de même...

J'ai rencontré hier soir quelqu'un qui y habite et qui m'affirme que de l'autre côté, un piano passe si on le couche sur le côté!

Alors c'est qu'on peut! Même si ça reste diablement loin de ce que l'on peut appeler "pratique".

Après, le passage a ses avantages: les habitants y sont dans un îlot de calme au milieu de la ville, il semble que l'on y entende à peine la circulation, et les fenêtres donnent sur les jardins des maisons ayant leurs façades sur la rue...

François a dit…

Était-ce vous que j'avais surpris ce dimanche en train de reprendre le graffiti en photo ???

David a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Dadu Jones a dit…

Probablement pas: ces images ont été faites le lundi 30 mars au matin...

Marie Thérèse a dit…

J'ai habité ce passage Digot, souvenirs d'enfance, toujours aussi vibrants dans mon coeur, nostalgie du passé ;
Je verrai toujours mon papa s'activer dans ce beau jardin, loin de tout, où seuls les oiseaux envoyaient leurs chants rien que pour nous ; au coeur de la ville sans en avoir les inconvénients, croyez-moi, cette ruelle réserve bien des surprises à qui la fréquentent et bien des regrets à ceux qui l'ont perdue !
Alors "ruelle à la con" vous repasserez ....

Dadu Jones a dit…

Ne nous méprenons pas: "ruelle à la con" est un signe d'affection. Ça me semble évident. J'ai parlé dans d'autres messages de ce passage que j'adore en voisin, et oui, je repasserai... par le passage Digot. Je suis éventuellement amateur d'autres souvenirs le concernant: cette petite oasis au milieu de la ville mérite qu'on s'y attarde...

Dadu Jones a dit…

J'ai tenté de vous contacter par mail, mais vous ne semblez pas avoir laissé d'adresse: j'aimerais pouvoir discuter avec vous de ce passage, du quartier et des souvenirs que vous pouvez y avoir.

J'envie ceux qui y ont vécu, ceux qui y vivent, ceux qui y vivront.

Si vous lisez ce message, n'hésitez pas à laisser des coordonnées ou à me contacter sur kapetansamska[arobas]gmail.com

Merci d'avance!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...