lundi 26 avril 2010

Transhumance

Souvenir d'avril 2009: la "transhumance" des moutons de la ferme de Pixerécourt au plateau de Malzéville. Certes, une toute petite transhumance, en partie artificielle. En effet, cette transhumance a été édifiée en fête dans Malzéville, banlieue nord-est de Nancy, et le chemin utilisé traverse le centre de l'ancien village, alors que des chemins beaucoup plus courts existent. Mais malgré tout, ce fut un moment intéressant, les voitures bloquées en ville par une cohorte de moutons, le maire, gentil, qui participe bien entendu au cordon canalisant les bêtes et qui sue dans sa belle chemise tant et plus en montant la côte, tandis que ses administrés s'entêtent à vouloir le saluer, voir lui exposer leur soucis. Sourires obligés, rouge comme une pivoine, réponses chuchotées entre deux râles... On se croyait pendant quelques minutes dans une plaisante farce rurale, une quelconque histoire de Chepfer, un Conte de Fraimbois... Bref, si les moutons de Pixerécourt firent de leur mieux pour assurer le spectacle, allant s'égarer bêtement aux alentours de l'église, ce fut une bonne journée, et l'arrivée sur le plateau, le chemin jusqu'au parc bien agréable, parce que le plateau de Malzéville est agréable, avec ses imitations de petite montagne fort crédible pour peu que l'on soit une personne encline à l'imagination.






La foule humaine a des réactions de foule. Et les réactions de foule dans ce contexte sont très réjouissantes, parce qu'elles abolissent la frontière entre les troupeaux d'animaux et les troupeaux d'hommes.

Voilà le plateau, enfin... allez les bestiaux, en avant pour une saison au soleil...


(photos du 19 avril 2009)

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Super reportage !
Et les vaches de la première photo, c'est aussi sur le plateau ?

MamLéa a dit…

Hi, hi ! ces citadins... (au salon de l'agriculture !). Je m'amuse !
Quoi que quand chaque année les moutons font étapes dans mon village, la PQR est ausssi au rendez-vous. Pour une fois, (il y a une 15aine de jours) j'étais pressée et n'avais pas d'appareil photo sur moi...

Ceci dit, les moutons sont très utiles pour l'entretien des aérodromes (même militaires !)et des pelouses sèches à condition de pâturer au bon moment. Le CSL y veille.

Bêêêêêêêêê !

Dadu Jones a dit…

C'est vrai que c'est assez rigolo. Mais ça avait aussi quelque chose de cool de voir les mômes du Jéricho ou des Balcons de Velchée s'éclater à regarder passer les moutons.

Les vaches de la photo sont en contrebas de la ferme de Pixerécourt, dans la pente entre la Meurthe et la ferme, face aux brasseries de Champigneulles.

supermamy a dit…

Ils ont remis ça cette année, il y a huit jours de cela...

Dadu Jones a dit…

Oui, j'en ai entendu causer.

Lisa Touv a dit…

Bonjour,
je suis étudiante en BTS GPN et je dois faire des animations et un dossier sur la transhumance dans le cadre de mon projet tutoré. Qui a pris les photographies? Car j'aimerais pouvoir les utiliser svp, car je fait un bilan historique avec les photos de chaque années. Merci
Cordialement
Lisa

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...