vendredi 11 novembre 2011

Du beau temps à Lerebourg








Du beau temps à Lerebourg. Ça lui va bien à la bougresse d'usine Lerebourg de Liverdun, le soleil et les jeux d'ombres. Mais l'usine Lerebourg triche: elle est toujours belle. Je parle depuis ma profonde affection pour elle. Pour ses espaces, ses greniers, ses coursives, son silence. Les jours de beau temps. Mais à la longue, je me dois d'avouer que cette usine sous la pluie est d'autant plus agréable. De cette pluie fine qui dégoutte des jours entiers par chez nous, et donne une douce ampleur à l'ambiance sonore en ses murs. Elle pousse alors à la contemplation. A fermer les yeux et à écouter les gouttières innombrables faire leur travail. Et, alors même que nos yeux sont clos, l'espace vient quand même nous envahir, avec ses échos, ses résonances, ses saintes fréquences. Alors Lerebourg... mais ce jour-là, il faisait beau, on rencontrait même de vieux amis en maraude. Et bien que la pluie m'y fasse un effet sans nom, je ne pouvais pas bouder mon plaisir et ignorer les bienfaits de la chaude lumière du soleil.

(novembre 2011)

2 commentaires:

ALAIN a dit…

Il ne reste pas des pots de confitures ?

Dadu Jones a dit…

Eh bien: à vrai dire il ne reste rien du tout. Pas même une vitre debout. Ou si peu...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...