mardi 29 janvier 2008

Nancy, jour de brouillard

Chose fréquente à Nancy, en hiver, tu me diras. La porte Désilles devient jolie, dans le fond du décor...

On pardonnerait presque sa présence au nouveau bâtiment pourtant producteur de haine, et à juste titre, le long de la voie ferrée.

L'immeuble du côté de la Garenne, quoique remplit de gendarmes, et à ce titre très hostile, est gentil et doux dans son effacement discret. Petit hommage en passant à la Laurence, la chouette altérité, au Mirko, l'initiateur balkanique, tout deux habitants de cet immeuble, fut un temps. Révolu.

Et les voraces mouettes, de longtemps adaptées à la ville, font la loi sur le canal.

Un jour d'hiver à Nancy. Banal.

1 commentaire:

expat soon in Lorraine (march crew) a dit…

wonderful ! (surtout la porte desiles -tiens y a toujours la boule en inox au pied comme sur la place du gros Stan et je sais plus où ailleurs ?-)


mais ça ne nous donne pas une chouette tof de gare désaffectée avec un wagon glauque... (hypallage crew)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...