samedi 24 septembre 2011

Liverdun, entre Lerebourg et Materne -11-






Après dix ans de baragouinages officiels autour de l'usine, il semblerait qu'un projet de logements sociaux se présente enfin, je le sais depuis peu. Dans ce laps de temps, l'usine a été pillée, dégradée, vandalisée, des fresques ont disparu, plus une vitre n'est debout. Un état qui me rend triste, tant Lerebourg n'avait pas mérité ça... néanmoins, on y trouve encore un peu de vie, dont une exposition éphémère fondée sur des photos du centre Spillmann, lui aussi en proie à la destruction lente et au pillage en règle. Mais bientôt, très bientôt à présent, il va falloir quitter les lieux.

1 commentaire:

POP9 a dit…

Fameuse mise en abyme, comme ils disent. Très chouette.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...