lundi 18 juin 2007

Des Vosges du sud, mais des Vosges quand même


Petite sortie à l'Hartmannswillerkopf, dans le sud des Vosges, surplombant la plaine d'Alsace, faisant face au fond à la Forêt Noire en Allemagne. Eh oui, encore une entorse alsacienne... c'est pas comme si la Lorraine flottait dans l'éther sans avoir de voisins, et que les Vosges géographiques s'arrêtaient soudain passées les frontières, hein... donc...

Les ch'tiots villages Alsaciens du vignoble si jolis vus de haut, que je n'aime pourtant pas trop vus de l'intérieur: conservatisme et mentalités étriquées, faire du pognon et vivre en paix... pas mon truc. Pas mieux qu'ailleurs, certes. Mais tendances encore plus présentes qu'ailleurs...

Les dernières pentes des montagnes, boisées viennent mourir subitement dans la plaine alsacienne, tandis que côté lorrain...
... remontent de sombres et étroites vallées touffues, beaucoup plus humides, et aussi plus mystérieuses, plus maléfiques (j'aime!) et plus légendaires, vers les cols qui, au-dessus de 1000 mètres, sont à la fois les portes et les murs entre la Lorraine sombre et l'Alsace lumineuse.

3 commentaires:

Léa a dit…

J'aime bien les noms à rallonges Alsaciens... Moi j'étais au "Schiessrothried" il ya peu. ;)

J'ai encore jamais fait ce coin là, ca a l'air sacrément joli en tout cas. Peut-être une future randonnée cette année ...

Anonyme a dit…

Les vosges du sud c'est justement les hautes vosges.

Dadu Jones a dit…

Pas faux... comme disait l'autre.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...